RÉUSSIR LA TRANSITION
 

Ce site essaye d'analyser l'impact de l'énergie et de sa production sur le développement.
L'auteur de ce site se considère comme prônant l'écologie, bien qu'il soit favorable à l'énergie nucléaire.
La justification de ce point de vue est l'un des sujets abordés dans ce site.

Nombre de visiteurs:Nombre de visiteurs :

Le concept de STEP

 
STEP signifie Station de Transfert d'Energie par Pompage. C'est l'un des rares moyens de stocker l'énergie électrique en quantité significative et avec de bons rendements (jusqu'à 82%). Il existe deux types de STEP, un que l'on appellera "terrestre" et l'autre "marin".
Il y a en France six installations hydroélectriques  terrestres qui peuvent fonctionner en STEP.  Le principe de ces installations est d'utiliser deux bassins avec un dénivelé important entre les deux, pour produire de l'électricité classiquement quand elle est coûteuse, et pour turbiner de l'eau du bassin inférieur au bassin supérieur pendant les heures creuses, afin de reconstituer une réserve pour la prochaine période de pointe.
On y perd 18% de l'énergie mais on a vu que les tarifs pouvaient présenter un écart de 1 à 10 entre les périodes creuses et les périodes de pointes.

Un exemple typique de ce genre d'installation est la centrale de Grand'Maison .


 
Pour ce qui est des STEP marins il s'agit seulement de propositions, en particulier de Monsieur François Lempérière, sans que des installations opérationnelles aient été construites. Il s'agit dans ce cas de construire un Atoll artificiel qui crée un dénivelé de l'ordre de 100 mètres entre le niveau de la mer et la réserve d'eau sur l'Atoll. Une illustration de ce concept est montrée sur l'image suivante :
 

 
Le principe des barrages appliqués en mer - Source: electron-econonomy
 
L'intérêt principal d'un STEP est de régulariser l'offre et la demande sur le réseau public. Mais il peut aussi contribuer à la sécurité de l'approvisionnement car il n'a pas besoin d'être localisé près des centres de production et il peut être judicieux de l'installer près d'un centre de consommation, en particulier lorsque les interconnections sont un peu faible. C'est le cas en région PACA et en Bretagne, et dans les deux cas on est au bord de la mer. On peut alors construire un STEP marin ou utiliser le relief assez prononcé et proche pour faire un STEP terrestre utilisant la mer comme bassin inferieur.
Malheureusement la séparation contractuelle de RTE et d'EDF fait que l'électricité qui transitera entre le STEP et le consommateur final devra payer deux fois son transport sur le réseau de RTE.
Une autre façon de stocker de l'énergie est de produire des carburants synthétiques pendant les heures creuses,  en réalisant ainsi une sorte de STEP chimique, et dans ce cas il vaudrait mieux installer l'usine de synthèse sur le site de production électrique, pour éviter une facturation du transport qui n'apporte rien.

 Accueil                                                                                                                          Contact : richard.rutily@gmail.com

 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site