RÉUSSIR LA TRANSITION
 

Ce site essaye d'analyser l'impact de l'énergie et de sa production sur le développement.
L'auteur de ce site se considère comme prônant l'écologie, bien qu'il soit favorable à l'énergie nucléaire.
La justification de ce point de vue est l'un des sujets abordés dans ce site.

Nombre de visiteurs:Nombre de visiteurs :



Quelle part des rejets de CO2  le Nucléaire peut-il éviter?
 

On va essayer d'évaluer la part maximum qu'il serait possible d'éviter.
L'idée est de dire que le maximum serait atteint si la production électrique du monde avait la même structure que celle de la France.
Il faut donc connaître la production mondiale annuelle d'électricité, la production Française annuelle d'électricité, et les taux de rejet Français et mondiaux de CO2.

La production mondiale annuelle est de 19.738 TWh en 2010. En France, la consommation totale d’électricité était de 479 TWh.
En ce qui concerne les taux de rejet du CO2 ils sont disponibles dans le schéma suivant:

 

Source: https://www.lenergieenquestions.fr/la-consommation-delectricite-dans-le-monde/

Nous pouvons calculer les rejets mondiaux de CO2 due à la production d'électricité, ils sont de 11 152 Millions de tonne de CO2 pour l'année 2010. Cette année là les rejets mondiaux de CO2 étaient de 30 600 Millions de tonnes

Source: http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/05/30/les-emissions-de-co2-a-leur-plus-haut_1529142_3244.html

La part de rejets de la production électrique était donc de 36,44%

Si la structure de production favorisait le nucléaire comme en France les rejets seraient  de 1560 Millions de tonnes et les rejets mondiaux seraient de 21008 Millions de tonnes et la part de la production électrique serait de 7,43%.

La réduction des rejets serait de 9592 Millions de tonne en valeur absolue.

Pour cela il faudrait construire des centrales nucléaires. La France a produit 479 TWh avec 58 Réacteurs ce qui implique qu'il en faudrait 2390 pour produire 19.738 TWh comme il y en a 437 en service il faudrait en construire 1953.

Il faut donc multiplier par 5.5 le nombre de réacteurs si on veut produire de l'électricité en favorisant le nucléaire, mais on doit aussi multiplier la sécurité dans les mêmes proportions au minimum. En effet si on ne le fait pas on aura un accident de type Fukushima ou Tchernobyl tous les 4,5 ans au lieu de tous les 25 ans. Autant dire que l'opposition à ce type d'installation serait extrème.

 

Accueil                                                                                                                                    Contact : richard.rutily@gmail.com
 
 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site